Mobilier, agencement intérieur, réalisation de pièces uniques, A MI-BOIS conçoit et fabrique sur-mesure les éléments de menuiserie ébénisterie adaptés à vos attentes. Avec un engagement fondamental : proposer de la qualité dans le respect de l'homme et de l'environnement.

Vigilance permanente pour une sécurité maximale et responsable

Pour A mi-bois, le respect des femmes et des hommes de l'entreprise passe de façon prioritaire par la sécurité sur le lieu de travail. Dans ce but, une grande vigilance est accordée à la maintenance des installations, à l'entretien de l'outillage et à la bonne tenue de l'atelier. Le tout, dans le respect des normes en vigueur.



La sécurité chez A mi-bois se décline à travers des gestes quotidiens et grâce à la mise en place d'actions de contrôle et de surveillance.
Dans l'atelier, les consignes générales de sécurité sont affichées : elles sont présentées et expliquées aux nouveaux salariés dès leur entrée dans l'entreprise. Elles sont complétées par des fiches “technique et sécurité” réalisées pour tous les produits, que chacun peut consulter.
Tous les salariés sont équipés de casques anti-bruit, de masques anti-poussière, de masques à cartouche pour le vernis ou de lunettes (selon les tâches à accomplir), de chaussures de sécurité et de gants. Chacun, à son niveau, est chargé de veiller au bon entretien de l'outillage électroportatif et d'alerter la direction dès qu'il constate un fonctionnement défectueux.

En parallèle, des règles de rangement strict ont été édictées afin de réduire au maximum les risques encourus. Les panneaux non utilisés sont rangés dans des racks spécifiques ; les produits dangereux ont leur place désignée ; les rallonges électriques, tuyaux compresseurs et tous objets susceptibles d'entraîner des chutes sont rangés après chaque utilisation.
En complément, plusieurs contrôles sont effectués par des spécialistes extérieurs à l'entreprise. L'installation électrique, le niveau de bruit, le pourcentage de poussière dans l'atelier : ces différents éléments sont vérifiés chaque année. Les résultats sont consignés dans un registre sécurité, ils permettent de fournir les données précises qui, à leur tour, servent de base pour élaborer les plans d'action “sécurité” des mois à venir. Ce travail donne lieu à un document tenu à jour régulièrement. En 2008, le diagnostic environnement et sécurité accompli avec la CCIP de Seine-Saint-Denis a permis de s'assurer que nous étions “sur la bonne voie”.