Mobilier, agencement intérieur, réalisation de pièces uniques, A MI-BOIS conçoit et fabrique sur-mesure les éléments de menuiserie ébénisterie adaptés à vos attentes. Avec un engagement fondamental : proposer de la qualité dans le respect de l'homme et de l'environnement.

Biologie de l'Habitat® : les motivations de Chantal Cerda et de Christian Teillard d'Eyry

Étudiant ce qui est nommé par ses concepteurs la “pathologie” de l'habitat (son capacité à assurer, ou non, le bien-être de ses occupants) ou encore la biologie et la géophysique d'un lieu, la Biologie de l'Habitat® est une formation complexe. Le point de vue croisé de Chantal et Christian.


Chantal Cerda : « J'avais déjà entendu parler de ces réflexions il y a longtemps : c'était resté dans un coin de mon esprit ! Lorsque nous avons rencontré Bio-Espace sur le salon Bâtir Écologique 2008, la formation Biologie de l'Habitat® (BDH®) m'a semblé tout d'un coup une évidence. Nous nous sommes tous déjà trouvés dans des lieux où l'on se sent “bien” sans trop savoir à quoi cela tient. J'avais envie d'approfondir ce sujet – et donc mes connaissances professionnelles – de comprendre en quoi, par exemple, les sources et les failles géologiques sont importantes à connaître dans le domaine de la construction. Cette démarche correspond à la fois à notre engagement en faveur d'une menuiserie-ébénisterie tout écologique, saine, et à une quête plus personnelle vers le bien-être. J'éprouve aussi le besoin de me renouveler dans mon travail. Cette envie s'est inscrite en moi et j'ai proposé à Christian qu'on suive la formation. C'est une grande satisfaction pour moi qu'il ait accepté. »

Christian Teillard d'Eyry : « J'ai décidé de m'engager dans cette formation un peu comme je me suis lancé dans le métier. Au début sans trop d'idée préconçue, et ensuite, une fois « dedans » en éprouvant beaucoup de plaisir à le faire. Bien sûr, si la BDH® avait été éloignée de mes préoccupations, je n'aurais pas dit oui à Chantal ! Je trouve maintenant beaucoup de satisfaction professionnelle et d'intérêt dans cette formation BDH®. J'apprends des tas de choses : certaines idées un peu éparpillées prennent forme et deviennent des évidences sur la façon d'appréhender la construction. Mon idéal serait de pouvoir construire une maison en appliquant toutes les règles de la Biologie de l'Habitat® tout en pensant en parallèle son aménagement intérieur. La maison où chacun se sentirait immédiatement bien ! »